Le faux directeur d'aéroport jugé

le
0
Avec un CV gonflé de diplômes bidons, Jean-Philippe Gaillard avait réussi à diriger l'aéroport international de la capitale du Limousin durant deux mois, en 2011, avant d'être démasqué.

Son audace a dépassé les ambitions de son nom. Et les bornes de la loi. Jean-Philippe Gaillard, faux directeur de l'aéroport de Limoges, va être jugé vendredi pour «escroquerie», «faux et usage de faux en récidive». Avec un CV gonflé de diplômes bidons, l'imposteur de 43 ans avait obtenu, en novembre 2011, le poste de directeur de l'aéroport international de la capitale du Limousin et réussi à duper son monde pendant deux mois. D'autres qualifications mensongères lui avaient permis avant cela d'être dans le groupe Vinci durant trois ans.

Compétent et travailleur aux yeux du personnel, le prétendu pilote de chasse et ingénieur de l'École nationale d'aviation civile était apprécié de tous. Il avait même eu les honneurs de la presse locale qui relatait ses (faux) souvenirs des deux guerres du Golfe, de l'ex-Yougoslavie et du Liban. Une mythomanie sans méfaits ou nuisances véritables, seulement axée sur «le mensonge gratuit», commente une de ses victimes, sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant