Le fabuleux destin de N'Golo Kanté

le
0
Le fabuleux destin de N'Golo Kanté
Le fabuleux destin de N'Golo Kanté

A 24 ans, N'Golo Kanté a été retenu pour la première fois de sa carrière en équipe de France dans le sillage de son énorme saison avec Leicester City. Il y a cinq ans pourtant, ce Parisien de naissance évoluait encore en PH avant de devenir le meilleur joueur de Premier League " et de loin " selon Sir Alex Ferguson.

A la manière de Jamie Vardy, son coéquipier à Leicester City, N’Golo Kanté est en train de se tracer un destin incroyable. Pas au point d’intéresser Hollywood pour réaliser un film retraçant sa vie comme cela sera le cas pour Vardie. Mais la route parcourue par le milieu de terrain est assez vertigineuse. Il y a cinq ans encore, le natif de Paris évoluait encore à Suresnes en... PH. Mais c’est là, à 20 ans, qu’il a tapé dans l’oeil de l’US Boulogne où il se révèle dans l’entrejeu en National en 2012. Suffisant pour convaincre les dirigeants du SM Caen de le recruter. Grand artisan de la remontée en L1 en 2014, Kanté brille aussi en première division. Au point d’agiter les recruteurs français mais pas seulement.

Adoubé par Sir Alex

Si l’OM le courtise ardemment, Kanté opte finalement pour Leicester City où Steve Walsh, adjoint de Claudio Ranieri, fait le forcing auprès de ce dernier pour le récupérer. L’Italien accepte et obtient le « oui » du joueur au grand dam de l’OM. Mais là où beaucoup voyaient une décision dictée par l’appât du gain au sein d’une équipe qui luttait pour le maintien la saison passée, N’Golo Kanté a brillamment tracé sa voie et justifié son choix. Il est devenu l’une des pièces maitresses du dispositif des Foxes... leaders surprises de Premier League pendant que l’OM stagne à la 10eme place de L1. Il est surtout, pour de nombreux observateurs, le meilleur milieu récupérateur du championnat. Sir Alex Ferguson, ancienne gloire de Manchester United à l’influence incommensurable, l’a même récemment désigné meilleur joueur de la saison « et de très loin ».

Schneiderlin a du pain sur la planche

Quelques jours plus tard, Didier Deschamps est passé à la vitesse supérieure en le retenant pour la première fois en équipe de France à la place de Morgan Schneiderlin. « Il enchaîne régulièrement des performances de haut niveau, a justifié Didier Deschamps. S'il est là aujourd'hui, c'est au détriment de Morgan (Schneiderlin) qui avait l'habitude de venir. Ce n'est pas que je n'ai plus confiance en Morgan, je sais ce qu'il peut faire. Mais c'était important pour moi que Ngolo vienne avec nous afin d'avoir plus de réponses et d'informations avant que je prenne des décisions pour la liste de l'Euro. C'est un milieu complet. Il a une grande aptitude à récupérer les ballons mais il a aussi un volume physique qui lui permet de faire du box to box. C'était moins mis en relief à Caen. Là, il est mis en lumière car c'est Leicester City, c'est la surprise et il enchaîne des très bonnes performances à chaque match. C'est un profil très intéressant. » Qui se retrouve au pied d’une nouvelle étape dans son ascension hors du commun.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant