Le fabricant du nouvel iPhone «low-cost» accusé d'employer des mineurs

le
0
Pegatron, le fournisseur chargé d'assembler le prochain iPhone, est accusé de dizaines de violations de droit du travail par une association de défense des travailleurs chinois. Apple promet une enquête.

Le nouvel iPhone «low-cost» n'est pas encore sorti, mais il crée déjà la polémique. China Labor Watch, une association de défense des travailleurs chinois basée à New York, a dénoncé lundi les conditions de travail jugées déplorables de trois usines d'un fournisseur d'Apple, Pegatron. Son rapport fait état de 86 violations du droit du travail chinois, dont l'emploi d'ouvriers de moins de 18 ans.

Trente démissions en deux semaines

Les usines inspectées se trouvent à Shanghaï et Suzhou. Elles sont toutes les trois des filiales de Pegatron, une entreprise partenaire d'Apple. C'est elle qui est chargée de fabriquer ce nouvel iPhone, dont la sortie devrait avoir lieu cet automne. Pour China Labor Watch, il s'agit du c½ur du problème: «En 2013, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant