Le e-commerce français s'exporte mal

le
0

Les sites de e-commerce français rayonnent peu à l'international, faute d'investissements pour répondre aux attentes de la clientèle étrangère.

La France ne tire pas tous les bénéfices de l'internationalisation du commerce en ligne. Seul 30% du trafic des sites de e-commerce français provient de l'étranger, quand la moyenne mondiale se situe à 42%. Une proportion qui connaît une progression de 30% par an en moyenne, contre 26% en France. Les acteurs français accusent donc en retard par rapport à leurs homologues étrangers dans l'internationalisation de leur clientèle en ligne, selon une étude publiée par OC&C Strategy Consultants en collaboration avec Google. Selon les estimations des auteurs de l'étude, la France accuse un «déficit commercial» de 700 millions d'euros sur Internet en 2013, sur un marché des flux transnationaux évalué à quatre milliards. Réalisée entre 2010 et 2013, l'étude se base sur le trafic des 1400 principaux sites des cinq pays/régi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant