Le duel Sarkozy-Hollande s'installe

le
2
Les deux candidats se détachent nettement dans les sondages.

Le match à deux devrait bien avoir lieu. D'une course avec quatre favoris, l'élection présidentielle est en passe de se transformer en un duel entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Depuis deux semaines, les enquêtes convergent pour donner au chef de l'État et au candidat socialiste une avance confortable au premier tour. Suffisante en tous les cas pour commencer à évoquer une cristallisation de l'électorat, cette phase où les électeurs se mettent en situation de choisir le candidat pour lequel ils vont voter et non plus seulement celui dont ils se sentent proches. C'est aussi au cours de cette phase que le clivage droite-gauche retrouve toute sa vigueur, redonnant la primauté aux représentants des deux grands courants politiques.

Nicolas Sarkozy et François Hollande ont profité à plein d'une bonne séquence médiatique, qui les a remis au centre de leur électorat. À gauche, François Hollande, dont la campagne semblait au début patiner, a su inverser la donne, e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • puck le jeudi 9 fév 2012 à 12:46

    La France doit choisir entre le modèle allemand et cela va demander beaucoup d'efforts immédiats ou se retrouver comme les grecs dans quelques années à devoir supporter des purges qui tomberont sur la classe moyenne car les riches n'ont plus leur argent en France!

  • M4189758 le jeudi 9 fév 2012 à 10:21

    JPi - Il n'y a pas de duel: tous les deux augmentent les impôts pour faire face à la dette. Ils se serrent la main en pacte de non-agression sur les dépenses de l'état. Rien quant à la diminution des dépenses et pourtant il faudra bien y venir. Zéro pointé pour tous les deux: pas crédibles.