Le duel Hollande-DSK domine les primaires PS

le
0
L'ancien premier secrétaire tient son premier meeting mercredi soir.

Reprise des hostilités au PS? Tant bien que mal, les prétendants à l'investiture socialiste s'efforcent de retenir leurs coups à l'encontre de leurs rivaux. Mais les partisans de Dominique Strauss-Kahn ont du mal, car François Hollande progresse dans les sondages et menace leur plan de bataille: celui d'un retour triomphal en France du directeur général du FMI qui écraserait tout sur son passage. Tout, sauf peut-être, justement, François Hollande.

«Avec Dominique Strauss-Kahn et François Hollande, il y en a un de trop. Tous deux visent les mêmes voix», assure Arnaud Montebourg, lui-même candidat aux primaires. Du côté des strauss-kahniens, on commence à sérieusement s'agacer de la campagne de l'ancien premier secrétaire. «Il faut tordre le coup à cette idée qu'il progresserait dans les sondages. Certes, sa popularité augmente mais cela se traduit-il par une hausse de sa présidentiabilité? Non», assène un adversaire. Même tonalité dans l'entourage de Martin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant