« Le droit français, s'agissant des PME, est à l'âge de pierre »

le
0

Christian Assaf, député PS de l'Hérault, est l'auteur de la proposition de loi visant à empêcher les prises de participation « toxiques » dans les petites entreprises.

LE FIGARO. - Pourquoi avoir déposé cette proposition de loi?

Christian ASSAF. -Les PME ne grandissent pas en France, notamment parce qu'elles ont des difficultés à accéder au crédit bancaire. Nous avons mis en place Bpifrance, mais cela ne règle pas tout. Il manque un dispositif qui les incite à ouvrir leur capital à des investisseurs, sans craindre de voir piller leur capital humain, leurs brevets, leur savoir-faire. Le droit français s'agissant des PME est à l'âge de pierre!

Je veux créer un dispositif dissuasif pour les groupes mal intentionnés. Si le nouvel actionnaire joue contre l'intérêt de l'entreprise, il devra réparer le préjudice, voire envisager la sortie des minoritaires. Ce nouvel arsenal juridique ne risq...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant