Le droit de vote aux étrangers en 2013, selon 2 ministres

le
10
LE DROIT DE VOTE DES ÉTRANGERS POURRAIT ÊTRE ADOPTÉ EN 2013
LE DROIT DE VOTE DES ÉTRANGERS POURRAIT ÊTRE ADOPTÉ EN 2013

PARIS (Reuters) - La promesse de François Hollande d'accorder le droit de vote aux élections locales aux étrangers non européens en France depuis cinq ans sera tenue en 2013, en prévision des élections de 2014, ont déclaré mardi Alain Vidalies et Cécile Duflot.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls avait estimé que le vote des étrangers aux élections locales ne représentait pas une urgence ni une "revendication" forte dans la société, poussant l'Elysée à faire savoir dimanche que cette promesse serait tenue, sans toutefois préciser de calendrier.

"C'est une nécessité, c'est une promesse du président de la République et ce sera fait l'année prochaine", a déclaré mardi la ministre du Logement sur France Inter. "Ça fait vingt ans que c'est une urgence. Je crois que c'est maintenant une nécessité."

Interrogé sur BFM-TV, le ministre des relations avec le Parlement, Alain Vidalies, a également affirmé que "l'engagement présidentiel sera(it) tenu avant la fin de la législature et probablement au cours de l'année 2013 pour les élections de 2014".

Les deux ministres ont estimé qu'au-delà des rangs de la majorité, des élus de droite pourraient soutenir cette mesure et lui permettre d'être adoptée au Parlement.

Mais l'idée d'octroyer le droit de vote aux étrangers, évoquée en 1981 par François Mitterrand et qui revient régulièrement dans le débat politique, est vivement critiquée par l'opposition de droite et le Front national.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le mardi 18 sept 2012 à 14:56

    Une telle mesure attente à la souveraineté du peuple français. Par conséquent elle rentre clairement dans les critères de ce qui doit être soumis à référendum, d'après le candidat François Hollande.

  • chatnour le mardi 18 sept 2012 à 11:25

    "Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber 10 millions de musulmans qui demain seront 20 millions, et après demain 40 ? Si nous faisons l'intégration, si tous les Arabes et Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-2-Églises, mais Colombey-les-2-Mosquées" 1959)

  • chatnour le mardi 18 sept 2012 à 11:22

    "Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas, vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très intelligents. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se séparent de nouveau...

  • chatnour le mardi 18 sept 2012 à 11:13

    à moins bien entendu que vous n'apparteniez à cette "merveilleuse" diversité dont on nous dit qu'elle est "une chance pour la France" auquel cas dites-le, ça aura déjà le mérite de la franchise, ce qui jusqu'à présent n'est pas le cas ! Bien malin celui qui pourrait savoir de quel côté vous êtes !

  • chatnour le mardi 18 sept 2012 à 10:53

    @ncorbex : ??? je vous écoute, qu'avez-vous à dire ? et gardez vos tutoiements je vous prie, nous n'avons pas gardé les vaches ensemble que je sache !

  • ncorbex le mardi 18 sept 2012 à 10:33

    chatnour> aux armes! Mais bien sur... Tous les jours tu viens déclarer la révolution sur ce forum, assis dans ton fauteuil. Zéro crédibilité. Tais toi.

  • paumont1 le mardi 18 sept 2012 à 10:31

    comme toutes les utopies celle-là est dangereuse...

  • M7395867 le mardi 18 sept 2012 à 10:22

    Le parlementaire de droite qui s'aviserait de voter cette loi meurtrière pour l'identité française devra être expulsé de lUMP IMMEDIATEMENT

  • Georg47 le mardi 18 sept 2012 à 10:05

    En quoi est-ce une "nécesité" Cela doit passer par un référendum

  • chatnour le mardi 18 sept 2012 à 10:04

    C'est un "casus belli" ! s'ils veulent provoquer la guerre civile ? Là-dessus, ils l'auront, c'est une certitude ! Alors qu'ils n'ont même pas la majorité requise des 3/5èmes du Congrès (il leur manque 32 voix) !