Le droit d'inventaire des années Sarkozy agite l'UMP

le
0
Les sarkozystes ne veulent pas entendre parler de bilan alors que de plus en plus d'ex-ministres s'y exercent.

Voilà un an que la question taraude le ban et l'arrière-ban de l'UMP. La droite peut-elle se lancer dans un exercice critique du quinquennat de Nicolas Sarkozy? Elle le peut et, surtout, elle le doit, à en croire Patrick Devedjian. Dans un entretien au Figaro , l'ancien ministre estime que si l'UMP ne réalise pas ce travail, elle se condamne «à la paralysie ou à la politique du perroquet». «Quelle crédibilité pouvons-nous espérer, aux yeux des Français, si nous ne sommes pas capables de discerner ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné dans les politiques que nous avons mises en œuvre?», fait-il mine de s'interroger.

L'ex-secrétaire général de l'UMP n'en est pas à son coup d'essai. Depuis la défaite à la présidentielle, il milite en ce sens, à l'instar de Jean-Pierre Raffarin. «Nous devons aborder les échéances à venir avec ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant