Le Drian : «Quelques sites militaires» vont fermer

le
4
Le Drian : «Quelques sites militaires» vont fermer
Le Drian : «Quelques sites militaires» vont fermer

La loi de programmation militaire (LPM), conséquence du Livre blanc de la défense en termes budgétaires pour la période 2014-2019, doit être présentée le 2 août, au conseil des ministres. Mais elle suscite déjà de vives inquiétudes chez les militaires et pèse sur le moral des armées,en raison notamment des 24 000 suppressions de postes supplémentaires programmées pendant la durée de la loi, après 54 000 suppressions déjà décidées en 2008. Mais elle inquiéte aussi en raison des sites militaires qui devront fermer.

Hollande a toutefois rappelé samedi que le Livre blanc prévoyait que le budget de la défense serait maintenu à 31,4 milliards d'euros par an, jusqu'en 2016, soit au niveau qui est le sien en 2013. «Les crédits défense seront donc préservés dans leur intégralité. C'est un effort que la Nation fait, non pas pour les armées, mais pour sa propre sécurité», a-t-il déclaré.

Il a également souhaité que les armées bénéficient «des moyens matériels au plus haut niveau», soulignant que «cette volonté de modernisation sera également exprimée dans la nouvelle loi de programmation». Evoquant les dysfonctionnement dans le paiement des soldes dus au système informatique Louvois, il a souligné «les efforts accomplis» pour trouver des solutions, affirmant que «tout cela doit être réglé, et sera réglé».

«Vraisemblablement quelques sites à fermer»

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a reconnu dimanche qu'il y avait «un certain nombre d'inquiétudes» parmi les militaires avant la présentation de la Loi de programmation, mais contesté que le moral des armées soit mauvais lors du Grand rendez-vous Europe1 - iTélé - Le Parisien. Il a néanmoins reconnu que, «quelques sites» militaires seront vraisemblablement fermés et que d'autres seront regroupés dans le cadre de la LPM 2014-2019, «mais pas de manière brutale» et pas sans une «réflexion approfondie» sur les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le lundi 15 juil 2013 à 08:44

    On délocalisera en Chine ,pour les coûts de production..

  • CP1871 le lundi 15 juil 2013 à 08:13

    le changement c'est maintenant...

  • belleO1 le dimanche 14 juil 2013 à 15:02

    on s'en fout, l'essentiel est d'avoir des missiles M51 a 120 patates d'euros piece pour effaroucher les cormorans.

  • achemena le dimanche 14 juil 2013 à 14:48

    c est donc que le budget est en baisse ... cqfd