Le Drian plaide pour une intervention rapide au Mali

le
0
La formation de 3.000 soldats africains doit commencer début janvier à Mopti.

Le ministre français de la Défense a relancé l'option d'une attaque rapide dans le nord du Mali. Jean-Yves Le Drian a affirmé dans un entretien au quotidien La Croixque l'intervention militaire contre les milices islamistes «pourra avoir lieu au premier semestre 2013». Une échéance rapide, en contradiction avec les hypothèses évoquées à l'Élysée ou au Quai d'Orsay, qui penchent pour le second semestre au plus tôt. Romano Prodi, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Mali, a pour sa part assuré que rien ne pourrait être fait avant septembre. Washington, principal financier de cette éventuelle opération avec l'Union européenne, se montre plus prudent encore.

En octobre déjà, Jean-Yves Le Drian avait plaidé pour une accélération des choses, expliquant que le temps restant avant l'intervention se comptait «en semaines et pas en mois», avant de finalement fai...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant