Le Drian en visite à Madama, au Niger, base appelée à durer

le
0

MADAMA, Niger, 1er janvier (Reuters) - La présence de l'armée française sur la base de Madama, située dans l'extrême nord du Niger à une centaine de kilomètres des "sanctuaires terroristes" du Sud libyen, s'inscrit dans la durée, a déclaré jeudi Jean-Yves Le Drian, en visite surprise dans cette base avancée du dispositif Barkhane. "Nous sommes à Madama pour la durée pour que le contre-terrorisme aille jusqu'à son terme", a dit le ministre français de la Défense lors d'une visite de quelques heures dans cette base en construction, à une dizaine de jours de route de la capitale du Niger, Niamey, et d'où les montagnes libyennes sont à portée de vue. Entamée en novembre, la construction de la base militaire de Madama, où sont actuellement déployés quelque 200 soldats français, devrait être achevée au printemps. "Dans l'opération Barkhane, il nous a paru essentiel d'avoir une base avancée au Niger le plus proche possible de la passe du Salvador", a souligné Jean-Yves Le Drian. Ce passage situé à la frontière entre la Libye et le Niger "est un passage extrêmement fréquenté de cette route caravanière qui est devenue aujourd'hui la route de trafics en tous genres, trafic d'armes, de drogue, lieu d'itinéraires des groupes djihadistes", a-t-il poursuivi. "Il fallait enrayer cette logique-là par un contre-terrorisme régionalisé et une présence plus au nord du Niger qui nous permet d'intervenir le cas échéant, c'est déjà le cas". En décembre, une opération a été menée conjointement par les armées française, tchadienne et nigérienne, une première depuis le début de l'opération antiterroriste française Barkhane début août dans la bande sahélo-saharienne. Plusieurs trafiquants de drogue et orpailleurs ont été interpellés et des armes, des munitions et deux tonnes de drogue ont été saisies, selon l'armée française. Mercredi soir, de la base de N'Djamena, au Tchad, où est situé le poste de commandement de l'opération Barkhane, Jean-Yves Le Drian avait appelé la communauté internationale à ne pas laisser se développer un "sanctuaire terroriste" dans le sud de la Libye. ID:nL6N0UE2WY (Marine Pennetier, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant