Le Drian en campagne pour Hollande... dans "Valeurs actuelles"

le
0
François Hollande peut compter sur le bilan de son ministre de la Défense pour sa campagne de 2017.
François Hollande peut compter sur le bilan de son ministre de la Défense pour sa campagne de 2017.

Quelle mouche a piqué Le Drian ? Lui, ministre de la Défense et « homme de gauche incontestable » ? dixit un de ses proches ?, livre un entretien-fleuve de cinq pages à Valeurs actuelles, l'hebdomadaire de la droite décomplexée. Ce dernier n'a pourtant pas été tendre avec François Hollande et ses ministres. Qu'importe. Il entend bien vanter son action et aussi celle du chef de l'État.

Pour le pensionnaire de l'Hôtel de Brienne, tout est d'abord question de « je ». Tout au long du quinquennat, il a décidé, il a agi, il a choisi. L'organisation de l'opération Sentinelle, mise en place après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, est remise en question. Mais Jean-Yves Le Drian l'assure : elle « se poursuivra, parce qu'elle est utile et qu'elle protège et rassure la population ». Le ministre entend même y porter davantage de moyens, en portant « la réserve de 28 000 à 40 000 hommes [...] pour que 1 000 des 7 000 soldats de Sentinelle soient des réservistes capables d'intervenir ».

« Je me suis battu »

« Les Français doivent savoir que c'est la même armée qui, à l'extérieur, au Sahel et au Levant, combat le terrorisme et qui, à l'intérieur, assure la sécurité des Français », affirme le ministre de la Défense. Il rappelle s'être « battu » pour obtenir des moyens supplémentaires et « l'actualisation de la loi de programmation militaire ». Le Drian...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant