Le Dr Krombach jugé 29 ans après la mort de sa belle-fille

le
0
Pourchassé par le père de la jeune fille morte en 1982, cet étrange médecin allemand avait été livré à la police française par trois inconnus en octobre 2009.

Ce sont des ennemis de trente ans. Depuis la mort de Kalinka, 14 ans, survenue le 10 juillet 1982 en Allemagne, son père, André Bamberski, remue ciel et terre pour obtenir la condamnation de Dieter Krombach, persuadé que le compagnon de son ex-épouse a tué sa fille après l'avoir violée. Ce médecin de 75 ans était parvenu à échapper à la persévérance vengeresse du comptable, jusqu'à ce que trois individus l'enlèvent dans son pays, en octobre 2009, et le livrent à la justice française. Il comparaît pour meurtre à partir de ce mardi matin, aux assises de Paris. L'enquête sur la mort de Kalinka renferme une ahurissante succession de bévues, de sorte qu'il est impossible de ne pas envisager que le Dr Krombach ait pu bénéficier, outre-Rhin, de protections. Pour autant, nul n'a jamais pu prouver qu'il avait rendu de tels services à sa patrie que les autorités de la RFA, puis du pays unifié, aient préféré écorner l'amitié franco-allemand

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant