Le «Dr Guttenberg» recule face au soupçon de plagiat 

le
0
Le ministre de la Défense allemand renonce «provisoirement» à son titre universitaire, mais exclut de démissionner.

Ne l'appelez plus «Dr Guttenberg». Poussé par la chancelière à réagir aux accusations de plagiat portant sur sa thèse de doctorat en droit, le ministre allemand de la Défense, Karl-Theodor zu Guttenberg, a renoncé vendredi «provisoirement», à son titre universitaire... tout en démentant les accusations qui le visent.

Rien ne semblait pouvoir faire trébucher le ministre le plus populaire d'Angela Merkel dans sa spectaculaire ascension politique. Considéré, il y a une semaine encore, comme un «chancelier en réserve», voici sa réputation d'homme politique au franc-parler et à la droiture irréprochables entachée. «Je vais renoncer au titre temporairement, j'insiste "temporairement", jusqu'à ce que soient fournis les résultats de l'examen» par l'université de Bayreuth (Bavière) de cette thèse, a-t-il dit. Sur son site Internet, son titre a désormais disparu. L'université lui a donné deux semaines pour se justifier, alors que les spécialistes

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant