Le Dow Jones au-dessus des 11.000 points

le
0
Les chiffres sur l'emploi américain publiés ce vendredi ont été au-dessous des attentes. Pourtant, les marchés d'actions américains ont grimpé : ce coup dur alimente la perspective d'un coup de pouce de la part de la Fed pour l'économie américaine, chancelante.

Séance haussière à la Bourse de New York : le Dow Jones a gagné ce vendredi 0,53% à 11.006,48 points - il a dépassé la barre des 11.000 points, une première en plus de cinq mois (le 3 mai) -, le Standard & Poor's 500 et Nasdaq 100 ont avancé respectivement de 0,61% à 1165,15 points et 0,77% à 2401,91 points.

Pourtant, le chômage américain ne s'améliore pas : ce vendredi, à 14h30, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis sont tombés, et ont fait état de destructions d'emplois plus importantes que prévu.

Les Etats-Unis ont perdu des emplois en septembre pour le quatrième mois d'affilée, et à un rythme bien plus rapide que le mois précédent. L'économie a détruit 95.000 emplois de plus qu'elle n'en créait ce mois-là, indique le rapport officiel sur l'emploi du département du Travail. Le nombre des emplois perdus a progressé de 67% par rapport à août. Les analystes estimaient au contraire que le pays était revenu en septembre à l'équilibre avec un sold

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant