Le dossier Cahuzac était suivi par Taubira

le
3
La garde des Sceaux ne pouvait pas ignorer les détails de cette affaire explosive. En temps que garde des Sceaux, elle est théoriquement la première informée, mais elle est parfois «doublée» par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, comme dans le cas des expertises confiées à la police scientifique..

«Il a eu la poisse sur toute la ligne», ironise un haut magistrat, fin connaisseur de la machine judiciaire, analysant la chute de l'ex-ministre du Budget. L'affaire Cahuzac a d'abord démarré par un fait plutôt remarquable: le parquet de Paris a décidé le 8 janvier de l'ouverture d'une enquête sur un membre du gouvernement en place - un geste suffisamment rare qui pourrait permettre de vanter «l'indépendance de la justice».

Comment le procureur de Paris, dont la carrière dépend malgré tout en partie du ministère de la Justice, a-t-il pris une telle décision? «Pour se protéger, précisément !» estime un ancien de la Chancellerie. «François Molin...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vd46 le vendredi 12 avr 2013 à 09:45

    la seule question à poser était simple :a t'il ou a t'il eu un compte à l'UBS ou ds une autre banque en SUISSE ou ailleurs ? depuis le 4/12 /2012 TOUT le monde savait à commencer par l'ELYSEE qui avait reçu l'enregistrement puis les détails de MEDIAPART que de fortes suspicions donnaient à penser qu'il avait un compte depuis des années !!!!

  • vd46 le lundi 8 avr 2013 à 17:56

    elle sait peut être pas lire ? ou elle est sourde ? z'ont toujours pas trouvé d'explications ? VALLS ,MOSCO ,TAUBIRA ? ah :z'étaient en train de donner des consignes au juge GENTIL pour qu'il inculpe SARKO pour torture d'une faible vieille appelée MAMY FLOUZ !!! pouvaient pas être partout !!!

  • M4261473 le vendredi 5 avr 2013 à 09:37

    Bizarre, seul Hollande ne savait rien. Il prend vraiment les Francais pour des cons