Le dossier Alessandrini en bonne voie

le
0
Le dossier Alessandrini en bonne voie
Le dossier Alessandrini en bonne voie

Enfin une réelle ouverture Mercato pour l'OM ? Car à courir plusieurs lièvres à la fois (Florian Thauvin, Dimitri Payet et Romain Alessandrini notamment), le club de Vincent Labrune semblait s'éparpiller. Mais tout pourrait finalement rapidement se décanter. Sur le dossier Alessandrini, les dernières discussions sont positives si l'on en croit les informations de La Provence. En effet, selon le quotidien provençal, le Stade Rennais de Philippe Montanier aurait enfin accepté de discuter un départ du milieu offensif. Pourquoi ce revirement de situation ? D'abord car le joueur est un Marseillais pure souche et qu'il n'a jamais caché son envie de jouer sous les couleurs olympiennes : aller au clash n'est pas l'objectif de Philippe Montanier, le nouveau coach du club breton. Et après sa grave blessure (ndlr : rupture du ligament croisé antérieur du genou droit le 15 février dernier), le club se pose la question de la capacité d'Alessandrini à revenir à son meilleur niveau.

Alessandrini a le mal du pays

Toujours en pleine rééducation, l'ancien joueur de Clermont est en tout cas prêt à rejoindre la Canebière. « Le simple fait de descendre dans le Sud pour ma rééducation, de retrouver ma famille, de profiter un peu d'elle, m'avais regonflé, avait confié le joueur à L'Equipe. Je suis parti de chez moi il y a huit ans, c'est très long et je mesure maintenant à quel point on est bien à la maison. » Des déclarations sans équivoque. Mais Alessandrini est bien éduqué et sait surtout ce qu'il doit au Stade Rennais. « Je ne veux pas aller à la guerre. Je ne suis pas comme ça. Je n'ai pas été éduqué de cette façon, admet-il. Je dois beaucoup à Rennes. Je me sens vraiment bien là-bas. Mais essayez de vous mettre à ma place. Un club comme l'OM, qui joue la Ligue des Champions, vous veut, vous faites quoi ? » La réponse semble aujourd'hui déjà dans la question. Les prochaines heures du Mercato pourraient bien confirmer la tendance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant