Le «Dôme de fer» renouvelle la défense israélienne

le
0
Les nouvelles batteries antimissiles de l'État hébreu ont intercepté 85 % des roquettes tirées depuis Gaza en novembre.

Envoyée spéciale à Tel-Aviv, Jérusalem et Beersheba

Le nouveau bijou de l'armée israélienne est jalousement gardé par les officiers de l'École de défense active, au sud de Beersheba, dans le désert du Néguev. Un radar dans une boîte noire, une salle de contrôle dans un cube gris et des lanceurs bien alignés sur la terre sableuse, qui brillent au soleil couchant.

Pendant la dernière intervention militaire israélienne à Gaza, en novembre, ces petites installations, qui ressemblent plus à un jeu de Lego géant qu'à des armes de guerre, ont fait des miracles. Pour Denis Charbit, professeur de sciences politiques, aucun doute: «Iron Dome» (le «Dôme de fer»), le nouveau système de défense antimissile israélien, est «le principal vainqueur» de l'opération «Pilier de défense» menée par les avions bombardiers de Tsahal. Testées po...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant