Le dollar néo-zélandais progresse, la banque centrale temporise

le
0

(AOF) - "Nous restons engagés vers notre objectif d'inflation. Nous pensons que les prévisions actuelles et l'équilibre des risques n'appellent pas de changement de politique, ni d'assouplissement rapide". En une phrase, le gouverneur de la Banque de réserve néo-zélandaise, Graeme Wheeler, a laissé entendre que la baisse des taux réalisée ce mois-ci ne serait sans doute pas prolongée en septembre. Cette perspective a donc soutenu le dollar néo-zélandais qui gagne 0,36% à 0,7317 dollar américain, au plus haut depuis mai 2015.

Le gouverneur Wheeler a évoqué de nouveau les tensions sur le marché immobilier de son pays qu'une baisse des taux supplémentaire ne ferait qu'exacerber. Dans ce contexte, la Banque de réserve va devoir "accepter de vivre avec une devise forte si elle continue à se montrer réticente à baisser ses taux", prévient Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ. L'analyste rappelle que le dollar néo-zélandais est déjà la monnaie la plus surévaluée du G10.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant