Le dollar faible soutient l'or et le pétrole

le
0
MATIÈRES PREMIÈRES HEBDO - Au cours de la semaine du 30 mai, pétrole et or ont réussi à résister à la rafale de mauvais indicateurs sur la croissance américaine grâce à la faiblesse du billet vert.
Marchés pétroliers

Le pétrole reste au-dessus des 100 dollars

Les cours du pétrole ont de nouveau évolué en dents de scie la semaine passée. Un mouvement de gain et de perte qui n'a toutefois pas empêché le baril de «light sweet crude» pour livraison en juillet de clôturer la semaine à 100,22 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). De son côté, le Brent de la mer du Nord à même échéance terminait à 116,01 dollars vendredi. Même si à New York, le mois de mai s'est conclu par une perte de 11,23 dollars (soit 9,9%), la semaine s'achève sur un gain de 0,14%. À Londres, les cours sont montés de 0,84%.

Les investisseurs ont été tiraillés par une série d'indicateurs décevants aux États-Unis et un dollar faible qui favorise les achats. Les mauvaises nouvelles auraient pourtant dû l'emporter: moral des ménages en berne, net ralentissement de l'activité manufacturière de la région de Chicago, rechute des prix des logements en mars, chute des cr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant