Le Doliprane est menacé par les médicaments génériques

le
0

Les pharmaciens pourront bientôt remplacer les paracétamols de marque par des produits génériques.

Le temps des privilèges touche à sa fin pour le Doliprane, l'Efferalgan et le Dafalgan. Ces produits chéris des Français - chacun en consomme plus de deux boîtes de Doliprane par an - se heurteront bientôt à la concurrence des génériques. La faute à... l'Autorité de la concurrence. Celle-ci s'était étonnée l'an dernier du régime de faveur accordé aux produits phares de Sanofi (Doliprane) et BMS (Efferalgan et Dafalgan), exclus du système de substitution en pharmacie alors que le paracétamol, découvert il y a un siècle, n'est protégé par aucun brevet.

Ce privilège permet à Sanofi et BMS de s'arroger plus de 80 % du marché du paracétamol. En effet, lorsque le médicament est prescrit par un médecin, le pharmacien ne peut substituer d'office le générique au médicament de marque. En revanche, en achat d'automédication, il peut proposer un génique au client. Da...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant