Le documentaire qui dérange Pôle emploi

le
1
Le documentaire Pôle emploi, ne quittez pas de Nora Philippe n'a visiblement pas été du goût de l'institution, qui a annulé la projection prévue en présence de la réalisatrice.
Le documentaire Pôle emploi, ne quittez pas de Nora Philippe n'a visiblement pas été du goût de l'institution, qui a annulé la projection prévue en présence de la réalisatrice.

Pôle emploi, ne quittez pas : le documentaire de Nora Philippe, qui sera diffusé dimanche 24 novembre sur LCP, n'a visiblement pas été du goût du principal intéressé, comme le rapporte un blog du Monde. Pourtant, l'immersion de la réalisatrice, dix-huit mois durant, au sein de l'agence de Livry-Gargan, commune tranquille de Seine-Saint-Denis, ne pouvait laisser présager une telle réaction de la direction.Pôle emploi, qui dénonce une trahison, n'aurait en effet pas apprécié son reflet dans le miroir, en particulier les images témoignant de la violence de l'institution à l'égard de ses conseillers. Selon le blog du Monde, "le film n'est pas tendre, mais il est indubitablement très proche du quotidien des conseillers. Il montre les ratés du système Pôle emploi, incarnés par quelques séquences fortes."

Toujours est-il que Nora Philippe est désormais persona non grata au Pôle emploi de Livry-Gargan. "Après le visionnage organisé fin octobre à la direction générale, on nous avait pourtant promis de faire une diffusion collective suivie d'un débat", explique la réalisatrice. Elle a finalement appris par les conseillers de l'agence qu'une projection était organisée, mais sans elle, vendredi 22 novembre. "Les agents sont en craquage, ils en perdent leur humanité""Nous comprenons que Nora Philippe soit perturbée, mais la direction régionale et la directrice de l'agence se sont senties trahies par la réalisatrice...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • idem12 le mercredi 27 nov 2013 à 06:58

    A quand l’immersion d'un "journaliste" dans la peau d'un journaliste ?