Le dissident cubain Guillermo Fariñas hospitalisé plusieurs heures

le
0
    LA HAVANE, 6 août (Reuters) - Le dissident cubain Guillermo 
Fariñas a dû être hospitalisé vendredi après avoir perdu 
connaissance au seizième jour de la grève de la faim qu'il 
observe pour protester contre la répression du gouvernement, 
a-t-on appris dans son entourage. 
    C'est la deuxième fois que l'opposant, âgé de 54 ans, doit 
recevoir des soins médicaux et être placé sous perfusion depuis 
qu'il a cessé de s'alimenter après avoir été, dit-il, molesté 
par des policiers à son domicile de Santa Clara, dans le centre 
de Cuba, à 240 km environ à l'est de La Havane. 
    Il réclame la fin de ces mauvais traitements et la tenue 
d'une réunion entre le gouvernement communiste et les dissidents 
de l'île. 
    Au fil de son combat, Fariñas, qui a obtenu en 2010 le prix 
Sakharov pour la liberté de l'esprit décerné par le Parlement 
européen, a observé une vingtaine de grèves de la faim. 
    Il a pu regagner son domicile après avoir passé plus de sept 
heures à l'hôpital de Santa Clara, a précisé Juan Carlos Ruiz, 
membre du Frente Antitotalitario Unido (Fantu, Front 
antitotalitaire uni) joint par téléphone. 
    "Ils lui ont administré une solution par intraveineuse. Mais 
il se remet déjà et pour le moment, il dort", a-t-il ajouté.  
    La semaine dernière, les Etats-Unis se sont inquiétés de 
l'état de santé de Fariñas et de la dizaine d'autres dissidents 
également en grève de la faim actuellement dans l'île. 
    "Nous sommes solidaires de ceux qui militent pour les droits 
de l'homme et les libertés fondamentales, dont la liberté 
d'expression et le droit à se rassembler pacifiquement", a dit 
le porte-parole du département d'Etat, John Kirby. 
    Fariñas critique la détente amorcée entre Washington et La 
Havane en décembre 2014, regrettant que les dissidents n'aient 
pas été intégrés dans les pourparlers secrets ayant précédé ce 
qu'il a qualifié de trahison. 
 
 (Marc Frank et Nelson Acosta; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant