Le discours de Fillon est le "bienvenu", dit Assad

le
7
ASSAD SE DIT SÉDUIT PAR LE DISCOURS DE FILLON SUR LE DOSSIER SYRIEN
ASSAD SE DIT SÉDUIT PAR LE DISCOURS DE FILLON SUR LE DOSSIER SYRIEN

PARIS (Reuters) - Bachar al Assad se dit séduit, dans une interview à des médias français, par le discours de François Fillon sur le dossier syrien, tout en précisant ne pas avoir de contacts avec le principal candidat de la droite à la présidentielle d'avril-mai.

"Sa rhétorique concernant les terroristes, sa priorité consistant à combattre les terroristes et à ne pas s'ingérer dans les affaires d'autres pays, sont les bienvenues", déclare le président syrien dans cet entretien accordé à RTL, LCP et France Info diffusée lundi.

François Fillon juge indispensable de discuter avec Bachar al Assad, qu'il voit comme un rempart contre le "terrorisme islamique", pour protéger notamment les chrétiens d'Orient et appelle à la réouverture "au moins d'un poste diplomatique" pour avoir un "canal de discussions avec le régime syrien".

La France a fermé son ambassade à Damas en 2012, un an après le début de la guerre civile qui a fait à ce jour plus de 300.000 morts.

"Il faut être prudent car nous avons appris dans cette région, au cours des dernières années, que de nombreux responsables disent une chose et font le contraire", a dit Bachar al Assad, qui s'exprimait en anglais.

"Je ne veux pas dire que M. Fillon fera la même chose, j'espère que non, mais il faut attendre de voir car nous n'avons pas de contacts. Mais, jusqu'à présent, ce qu'il dit, s'il le met en application, serait une très bonne chose", a-t-il ajouté.

Bachar al Assad a accordé cette interview en marge de la visite à Damas de trois parlementaires français, les députés Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle.

(Simon Carraud, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 11 mois

    Comme par hasard, al-Nosra, les protégés de Fabius ne sont pas inclus dans le cessez-le-feu. C'est la branche syrienne d'al-Qaïda, mais les médias continuent d'en faire des "rebelles modérés", dans la manière de décapiter les chrétiens, sans doute? France Info ne comprend pas qu' Assad ne veuille pas les voir à la table de négociation!

  • charleco il y a 11 mois

    Les journalistes de France info ont interviewé Assad, mais ils continuent de confondre les terroristes avec le peuple syrien. Bien sûr, ils le font exprès, ils continuent la propagande de la coalition anti Assad. Pauvre France!

  • charleco il y a 11 mois

    La fermeture de notre ambassade à Damas a été une erreur colossale, mais une erreur volontaire pour ne pas entendre la vérité, obéir à Washington étant bien plus tranquilisant.

  • M2766070 il y a 11 mois

    Le seul a avoir une vision de politique étrangère....le plus facile étant de ne rien faire, ou de faire comme Fafa ...armer Al Nosra !!! Là Fillon joue l indépendance de la France , bien !!!

  • franck8 il y a 11 mois

    Le coup de grâce pour Fillon ?

  • cyhelico il y a 11 mois

    Avant d'ouvrir une ambassade à Damas, il faut déjà qu'il soit élu quand même ;-)

  • charleco il y a 11 mois

    Fillon est au-dessus du lot : il n'est pas un supplétif de Washington (comme Hollande, Merkel et Cie)