Le discours d'Hollande reçoit un accueil mitigé en France

le
1
RÉACTIONS - Le PCF salue un «pas en avant» quand l'UMP parle d'un discours «hémiplégique». Pour le FN, la France «s'abaisse sur la voie de la repentance».

L'intervention, jeudi, devant les parlementaires algériens de François Hollande, qui a reconnu la souffrance infligée au peuple algérien, a suscité de nombreuses réactions politiques en France.

Pour Thierry Mariani, député UMP des Français de l'étranger, François Hollande n'a évoqué «qu'un seul versant de l'histoire». «Pourquoi ne rappelle-t-il pas également les nombreux apports de la colonisation à l'Algérie en termes d'infrastructures, d'équipements, de soins?», a-t-il demandé. Le député a regretté que les souffrances des pieds-noirs, des Harkis et les «massacres des Européens» aient été oubliés par François Hollande. Comment ne pas être déçu et se sentir trahi par cette vision partisane et hémiplégique de l'Histoire?», a-t-il conclu.

Une opinion partagée par Éric Ciotti, député UMP des Alp...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tallweg le jeudi 20 déc 2012 à 18:54

    Nous avons donc le pays bas.