Le discours antiraciste d'une présentatrice allemande fait le buzz

le
3
Le discours antiraciste d'une présentatrice allemande fait le buzz
Le discours antiraciste d'une présentatrice allemande fait le buzz

En un peu moins de deux minutes, Anja Reschke a ému la Toile. Plus de 5 millions d'internautes ont vu sur Facebook la tirade antiraciste de cette journaliste d'une chaîne de télévision publique allemande. En plateau, mercredi, Anja Reschke s'est insurgée contre les commentaires xénophobes laissés sur les réseaux sociaux, sur fond d'afflux de réfugiés en Allemangne. Elle a notamment dénoncé le fait que ce type de propos ne se tient plus forcément de manière anonyme mais de plus en plus souvent ouvertement.

«Apparemment ce n'est plus honteux. Au contraire, pour des phrases comme "tas de saleté, qu'il se noie dans la mer" vous pouvez obtenir un soutien enthousiaste et plein de likes», s'indigne la présentatrice de la chaîne ARD (das Erste).

«Les auteurs de (cette) haine doivent piger que notre société ne tolère pas ça. Du coup, lorsqu'on ne considère pas que les réfugiés sont des parasites qui doivent être chassés, brûlés ou gazés, on doit le dire très ouvertement», martèle-t-elle, appelant au «soulèvement des gens décents». «Il faut ouvertement clouer au pilori (ceux qui tiennent des discours extrémistes). Certains blogs ont déjà le mérite de le faire. Mais ils sont encore trop peu nombreux», ajoute-t-elle.

«La société doit dire non à la xénophobie»

Si les commentaires sur la page Facebook de l'émission de télévision qu'elle présente sont dans l'ensemble laudateurs, certains critiquent aussi la démarche de la journaliste. «Chaque personne qui est d'une autre opinion a tout faux et est un extrémiste à tête creuse?! (...) il s'agit des deux minutes les plus inutiles de ma vie», écrit ainsi un internaute.

Sur un tumblr, Anja Reschke a compilé les commentaires racistes laissés notamment sur Facebook par les internautes. «Ce n’est plus une question de peur de l’autre, a-t-elle expliqué dans une interview diffusée jeudi par le journal Die Welt. Quand vous qualifiez des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 le vendredi 7 aout 2015 à 16:14

    J'ose espérer que cette présentatrice ira jusqu'au bout de sa démarche en laissant sa place à un ou une de ces "migrants" afin qu'il/elle ne soit pas un poids pour le société allemande!!!!! Que serait le continent europèen si tout nos ancêtres s'étaient fait le malle en 14 ou en 40!!!!

  • cavalair le vendredi 7 aout 2015 à 16:09

    Vive le poliquement correcte, ceux qui ne le ont pas peuvent aller se faire voir en Grece.... Les anti racistes sont devenus les premiers racistes de ceux qui ne pensent pas comme eux

  • M3121282 le vendredi 7 aout 2015 à 15:58

    entièrement d'accord avec cette présentatrice, et cela doit être valable également en France car il n'est pas admissible d'entendre à longueur de journée certaines inepties