Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il est mort

le
0
VIDÉOS - Le fils du président de la Corée du Nord âgé de 70 ans, Kim Jong-un, a été désigné pour prendre sa succession, ont annoncé les médias officiels du régime communiste.

Le «cher leader» n'est plus. La Corée du Nord a officiellement annoncé la mort de Kim Jong-il qui tenait le pays d'une main de fer depuis 1994 et a annoncé dans la foulée, l'avènement de son fils Kim Jong-un, âgé de moins de trente ans. Lundi, à midi heure locale (4 heures du matin à Paris), la présentatrice de la télévision d'Etat, engoncée dans son costume traditionnel noir, s'est effondrée en larmes en annonçant la nouvelle de la mort du dirigeant au peuple nord-coréen. Le dictateur, né le 16 février 1941 est mort samedi matin à 8h30 heures locales dans son train blindé, victime d'un «infarctus du myocarde compliqué d'une crise cardiaque», a précisé la télévision. Son décès fait suite à de grandes douleurs physiques et mentales dues à des efforts insatiable pour conduire des inspections sur le terrain afin de construire une nation puissante», a ajouté la speakerine (voir la vidéo ci-dessous). L'homme avait consacré toute son énergie «au bien-ê...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant