Le directeur général de l'OMC fait la leçon à Arnaud Montebourg

le
25
PASCAL LAMY FAIT LA LEÇON À ARNAUD MONTEBOURG
PASCAL LAMY FAIT LA LEÇON À ARNAUD MONTEBOURG

PARIS (Reuters) - Le directeur général sortant de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a fustigé vendredi le diagnostic et la politique économiques d'Arnaud Montebourg, pourfendeur de la mondialisation, en estimant qu'il avait "quelques problèmes de GPS".

Pascal Lamy, ancien commissaire européen, un socialiste souvent présenté comme ministrable lorsque son mandat à Genève prendra fin le 31 août, a par ailleurs souligné sur RMC Info et BFM TV la nécessité pour la France de "faire de la réforme" pour retrouver de la compétitivité.

"Une partie du problème vient que, disons, le GPS des Français est un peu détraqué", a-t-il estimé.

Et "s'il y a un exemple de GPS qui à mon avis a quelques problèmes, c'est lui", a-t-il poursuivi alors qu'il était interrogé sur le ministre du Redressement productif, qui a déclaré en octobre dernier que "le bilan du libre-échange mondial proposé par l'OMC est un désastre".

"Je pense qu'il n'a pas les bons chiffres en tête. Quand on regarde l'économie française dans le monde tel qu'il est, les problèmes qu'il met en avant -c'est-à-dire, c'est la faute à la concurrence des Chinois- c'est pas ça", a dit Pascal Lamy.

"C'est vrai que les Chinois sont payés cinq fois moins que les Français, mais les Chinois sont cinq fois moins productifs que les Français et comme ce qui compte c'est la productivité horaire, il ne faut pas en déduire que les Chinois font du dumping social", a-t-il expliqué.

"Les Français, a poursuivi Pascal Lamy, considèrent qu'ils sont une espèce d'îlot de bonheur provisoire dans un monde de catastrophes, ça n'est pas la bonne perspective". "On ne peut pas en déduire que si la France a des problèmes, c'est le monde qu'il faut changer"

"Cette globalisation, elle a des bons côtés et des pas bons côtés. Il y a en qui s'en sortent".

"Je pense (...) que la France a des tas d'atouts pour s'en sortir, simplement, elle ne les voit pas", a jugé le directeur général de l'OMC.

"La solution de la croissance, c'est la compétitivité", a-t-il affirmé en soulignant la nécessité de réformes structurelles profondes.

"C'est faisable. Simplement, pour faire ça, il faut une perspective, il faut avoir envie de le faire", a-t-il dit à l'adresse de l'exécutif.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le lundi 4 mar 2013 à 12:00

    Si les chinois sont payes 5 fois moins que les francais et qu'il produisent 5 fois moins donc le cout du travail est egal a celui des francais. CQFD. question Pourquoi alors si le cout est le meme tout le monde va faire fabriquer en Chine????? Lamy a du manquer quelques cours d'economie a l"ENA ou son GPS est detraque....

  • janaliz le vendredi 1 mar 2013 à 18:44

    Alors qu'en pensent "nos amis" joli coeur et le bineur de poireaux. C'est pas gentil, gentil ce qu'il dit votre copain socialiste. Votre gps serait détraqué, comme celui du chevalier de la marinière. Et il parait que nous sommes de vilains réactionnaires. Mais là ce n'est pas nous. Alors on aime les ins ultes de ses petits copains. Je n'irai pas plus loin, mais ce n'est pas l'envie qui me manque...

  • zzzle le vendredi 1 mar 2013 à 13:12

    Ce Monsieur est il au bol de riz comme ceux à qui ils veut administrer le traitement, d'autre part comme européen a t il entre autres lu la convention des droits de l'homme, qui comme beaucoup de ses collègues ne doit pas être sa tasse de thé

  • puck le vendredi 1 mar 2013 à 12:27

    Un socialiste éminent donné la leçon à un ministre socialiste cela fait désordre !

  • chnivet le vendredi 1 mar 2013 à 12:03

    le probléme de monsieutr Lamy , c'est qu'il est profondément socialiste . Dans sa bouche le discours de la compétitivité il est tronqué . Ca veut dire quoi la compétitivité .L'état prélève 60% du CA d'une entreprise en charge , taxe et impôts . Impose les horaires , les congés , les protections et le fonctionnement .J'aimerais bien qu'au lieu de sortir des poncifs ces personnes proposent de vrais solutions .

  • 24m le vendredi 1 mar 2013 à 11:49

    l'ego de ces economistes n'a d'égal que leur stupidité ; ou leur mensonge.

  • M6111389 le vendredi 1 mar 2013 à 11:40

    - 5 fois moins productif + 5 fois moins cher = 0 .... mais les chinois restent plus compétitifs ... la faute à qui bande de Brêlons?

  • M5859377 le vendredi 1 mar 2013 à 11:37

    ...contraindre les dirigeants européens à sortir de la logique désastreuse de l'austérité (que nous sommes les seuls imbéciles à s'imposer): le rééquilibrage des des comptes publics ? oui mais ds un calendrier tenable et tjs ds un souci de justice sociale

  • M5859377 le vendredi 1 mar 2013 à 11:35

    car la France n'est pas disposée à se lancer aveuglémént ds une austérité à l'italienne ou à l'espagnole; la résistance contre la politique recesso suicidaire de L'allemagne s'organise: plutot que de militer pour dess sorties de l'assurance vie, j'appelle de mes voeux une manifestation monstre et conjointe ds ttes les capitales européennes pour....

  • M5859377 le vendredi 1 mar 2013 à 11:33

    bjr knbskin: ah sortir des AV décidément une obsession: cela ne servirait strictement à rien: au delà du fait que ces contrats restent un havre de paix fiscal , toute tension sur les spreads de tx en France aboutirait soit à une intervention massive de la Bce soit àune dislocation de l'euro

Partenaires Taux