Le directeur de la PJ parisienne Christian Flaesch remplacé

le
4
CHRISTIAN FLAESCH, À LA TÊTE DE LA PJ DE PARIS, VA ÊTRE REMPLACÉ
CHRISTIAN FLAESCH, À LA TÊTE DE LA PJ DE PARIS, VA ÊTRE REMPLACÉ

PARIS (Reuters) - Le directeur de la police judiciaire parisienne, qui avait prévenu fin novembre Brice Hortefeux d'une convocation en tant que témoin dans l'enquête sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, a été remplacé mercredi.

Christian Flaesch avait fait l'objet d'une mise en garde du parquet général à ce sujet.

Son successeur à la tête du 36 Quai des Orfèvres est Bernard Petit, jusqu'ici sous-directeur chargé de la lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière à la Direction centrale de la police judiciaire, précise le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, avait regretté mercredi sur Europe 1 "une faute de déontologie" de la part d'"un grand flic", qui était depuis six ans et demi à la tête de la PJ.

La conversation téléphonique entre Christian Flaesch, nommé en 2007, et l'ex-ministre de l'Intérieur, qui était placé sur écoute dans un dossier distinct, a été enregistrée et transmise à un juge d'instruction parisien. "Aucune infraction pénale n'a été constatée", a dit à Reuters une source judiciaire.

L'organigramme de la PJ judiciaire se féminise avec la nomination, mercredi en conseil des ministres, de Mireille Ballestrazzi à la tête de la direction centrale (DCPJ) à compter du 1er janvier prochain.

"C'est la deuxième femme dans l'histoire de la police judiciaire à occuper ce poste, après Martine Monteil", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement.

Mireille Ballestrazzi, numéro deux de la DCPJ, dirigeait le comité exécutif d'Interpol depuis novembre 2012. Elle remplace Christian Lothion, 61 ans, qui part à la retraite.

Sophie Louet avec Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le mercredi 11 déc 2013 à 15:44

    C'est bien de faire le ménage! Il n'est viré que parce qu'il ne savait pas se tenir! Et pourtant je ne partage pas l'idéologie de la gauche!mais un haut fonctionnaire doit être irréprochable ou dégager!

  • cavalair le mercredi 11 déc 2013 à 14:36

    La Republique des copains et des coquins

  • fbordach le mercredi 11 déc 2013 à 10:37

    On se croirait en dictature! Ce doit être cela le changement...

  • M931269 le mercredi 11 déc 2013 à 10:12

    Encore .....un réglement de compte ! .....il avait été nommé par N.S.et comme de bien entendu ils sont tous virés .....tôt ou tard ! bel exemple "de...démocrassie"