Le diocèse de Lyon et le prêtre pédophile

le
2
La basilique de Fourvière à Lyon le 8 mars 2016.
La basilique de Fourvière à Lyon le 8 mars 2016.

Ecarté de la paroisse de Sainte-Foy-lès-Lyon en 1991, après la plainte de parents, le père Bernard officiait encore, au contact d’enfants, en 2015. D’anciennes victimes dénoncent l’attitude des autorités écclésiatiques.

Les parents le trouvaient épatant, le père Bernard, ce jeune prêtre plein d’ascendant qui s’occupait des enfants les mercredis et samedis après-midi, et les emmenait camper pendant les vacances. Il est arrivé au début des années 1970 à Sainte-Foy-lès-Lyon, petite commune de la banlieue chic de Lyon. Animateur du groupe scout de la paroisse et aumônier du collège La Favorite, il a, pendant vingt ans, accompagné des centaines de filles et de garçons en Corse, au Portugal, en Irlande. Les destinations variaient chaque été. Le week-end, on l’invitait à déjeuner en famille. Une occasion de le remercier de s’occuper si bien des enfants. En 1991, lorsqu’il a subitement été muté, un comité de soutien s’est monté pour contester cette décision.

Les enfants de cette époque ont des souvenirs de fous rires sous la tente, de grands jeux en forêt, de cérémonies célébrées au coin du feu, d’appartenance à une « tribu ». Mais d’autres images hantent certains garçons du groupe Saint-Luc, le GSL, comme se surnommait cette troupe indépendante. L’escalier, un peu raide, à droite de l’église, la pièce sombre du premier étage. Leur visage de petit garçon pressé contre le ventre de cet homme, son odeur si marquante qui trahit le fumeur de cigarillos. Sa respiration haletante, ses mains glissées dans les shorts, ou dans les duvets lors de visites nocturnes. Des baisers sur la bouche, parfois plus, toujours accompagnés de cette phrase : « Tu es mon préféré, c’est notre secret. »

Ces souvenirs d’un ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 9 mois

    Chez les orthodoxes, le problème a été bien réglé, soit le pope est marié avant d'être ordonné et le reste normalement, soit le pope est célibataire avant son ordination, c'est un libre choix qu'il fait mais ne pourra se marier. C'est simple, basique, efficace et logique.

  • frk987 il y a 9 mois

    Pendant des décennies on entrait en religion uniquement pour cause de pédophilie.........garantie de soutien sans faille d'une hiérarchie...aussi douteuse que la base.....et puis on s'étonne de la baisse des vocations, du désamour des ouailles....BON CHIEN le PAPE va autoriser QUAND le mariage des prêtres ????????????????????