Le digital, axe de croissance majeur pour Groupe Open

le
0
Guy Mamou-Mani, coprésident de Groupe Open. (© DR)
Guy Mamou-Mani, coprésident de Groupe Open. (© DR)

Pourquoi donnez-vous la priorité au digital dans votre dernier plan stratégique, avec le but de passer de 282 millions à 500 millions d’euros de facturations en 2020 ?
Guy Mamou-Mani :
Du fait notamment de l’évolution technologique, les frontières entre l’informatique et le marketing se brouillent. Selon le cabinet IDC, 40% des budgets informatiques sont dépensés en dehors des directions informatiques. Il faut donc une nouvelle génération d’acteurs qui marient ces deux mondes, les sociétés de services informatiques et les groupes de communication, au sein d’entreprises de services numériques.

Votre plan intègre un apport des acquisitions à hauteur de 100 millions d’euros de revenus. Quelles sont les cibles visées ?
Guy Mamou-Mani :
Nous ne prévoyons pas d’acquisition structurante. Nous continuerons à cibler de petites sociétés pesant entre 5 et 40 millions d’euros de ventes et à connotation informatique, à l’image de Smart Trade Services en 2014. Nous cherchons à renforcer nos expertises techniques dans des domaines comme les objets connectés, le Big Data (analyse de vastes volumes de données), la mobilité ou bien le cloud computing (informatique à distance). Nous négocions d’ores et déjà le rachat de trois sociétés, avec le but de boucler certaines opérations avant fin mars.

Comment allez-vous financer votre plan

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant