Le difficile combat d'une nouvelle ministre

le
1
Marie-Arlette Carlotti, est candidate aux législatives dans les Bouches-du-Rhône. Face à elle, l'UMP Renaud Muselier, déjà élu quatre fois dans cette circonscription.

Avant elle, le dernier ministre socialiste marseillais avait été... Gaston Defferre, ministre de l'Intérieur du premier gouvernement de Mitterrand! Alors, Marie-Arlette Carlotti, la nouvelle ministre déléguée aux Handicapés, a une forte pression sur les épaules. Elle est candidate aux législatives contre l'UMP Renaud Muselier dans une circonscription où l'ancien secrétaire d'État aux Affaires étrangères a déjà été élu quatre fois. C'est la troisième fois qu'elle tente de devenir députée mais aujourd'hui l'enjeu est beaucoup plus important pour elle. Car si elle perd, elle perd également son maroquin.

À 60 ans, cette conseillère générale et régionale, qui a été députée européenne de 1996 à 2009, est quasi inconnue hors de Marseille. Localement, depuis l'éclatement de l'«affaire Guérini», elle s'est fait une renommée en réclamant à plusieurs reprises la démission de Jean-Noël Guérini, ex-homme fort du PS dans le département, de la présiden

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sachaaa le mardi 22 mai 2012 à 11:40

    bravo,madame le ministre,vous avez du courage et mettez sur la table des electeurs votre poste et vos convictions;;ce n'est pas le cas de najat,qui,elle, se défile!!