Le diesel dans le viseur du gouvernement

le
0
La ministre de l'Écologie et de l'Énergie, Delphine Batho, a jugé « incontournable » l'alignement du diesel sur l'essence.

L'automobiliste va-t-il bientôt payer le litre de gazole au même prix que le super sans plomb? Le gouvernement a fait un pas de plus, jeudi, dans cette direction par la voix de la ministre de l'Écologie et de l'Énergie Delphine Batho. Interrogée sur BFMTV sur une hausse des taxes sur le gazole, la ministre a jugé «incontournable» un alignement sur l'essence. «On ne peut l'aborder que de façon progressive», et «ce n'est pas décidé», a-t-elle toutefois précisé. Pour Delphine Batho, c'est une question de «santé publique».

C'est aussi une question économique. La France est dans une situation paradoxale: sa fiscalité favorise le diesel, qui coûte environ 20 centimes de moins que le super par litre de carburant mais que l'Hexagone doit importer parce que ses raffineries produisent surtout de l'essence, trop d'ailleurs. Mais l'enjeu est aus...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant