Le Diable au corps

le
0
Le Diable au corps
Le Diable au corps

Invaincue lors de la campagne de qualifications, la Belgique a terminée première de son groupe et sera tête de série lors du Mondial russe. La mini-crise qui a suivi l'Euro 2016 a été effacée, et les Diables rouges semblent désormais plus forts que jamais. Mais le changement insufflé par Roberto Martínez suffira-t-il contre des cadors mondiaux ?

Avant le coup d'envoi face à Chypre, Jan Vertonghen devenait le Belge ayant le plus porté le maillot de l'équipe nationale. 97 fois très exactement, soit une fois de plus qu'un autre sterke Jan. Jan Ceulemans, le héros d'une autre époque, celle de Mexico 86, dont la génération actuelle est bien plus proche que de la décennie cauchemardesque des années 2000.

Vertonghen privé de son numéro 97

Roberto banco


Avec la première place du groupe H, aucune défaite et 28 points dans la musette, les Diables rouges ne sont pas tombés dans le piège d'un groupe plus que prenable sur le papier. Mieux encore, les hommes de Roberto Martínez ont inscrit 43 buts en dix matchs, soit autant que la redoutable et invincible Allemagne. Un joli paquet de chiffres encourageant pour une équipe assommée par une élimination prématurée face au pays de Galles lors des quarts de finale de l'Euro 2016.

La Belgique tête de série, la Suisse en barrages, et toujours pas de miracle hollandais

En remplaçant Marc Wilmots, depuis à la tête de la sélection ivoirienne, Roberto Martínez n'a pas manqué d'agiter les débats chez tous les observateurs que compte le Plat Pays. Tantôt critiqué pour son absence d'expérience à l'international, tantôt raillé pour ne parler aucune des trois langues nationales, l'ancien coach d'Everton apparaissait comme un bien triste successeur au Taureau de Dongelberg, qui avait façonné la génération dorée de la Belgique, redevenue une nation comptant parmi les meilleures du football mondial.

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant