Le deuxième volet du projet Alpha Coal approuvé

le
0

(Commodesk) Le ministère australien de l'Environnement a donné son feu vert, ce 10 octobre, pour la construction d'un nouveau terminal charbonnier dans le port d'Abbot Point, dans le Queensland.

Ce terminal entre dans le cadre du projet minier Alpha Coal, détenu à 79% par la compagnie indienne GVK, qui doit permettre la production de 30 millions de tonnes de charbon par an. La construction de cette mine, dans le bassin de Galilée, et de 500 km de voie ferrée pour la relier au port a déjà été approuvée par le gouvernement fédéral en août dernier. Restait donc, pour GVK, à obtenir l'autorisation de construire son terminal charbonnier, d'une capacité de 60 millions de tonnes par an.

Le ministre de l'Environnement, Tony Burke, précise que l'accord est conditionné au respect de 60 conditions strictes pour la préservation de l'environnement, et particulièrement de la Grande barrière de corail.

En juin dernier, l'Unesco avait averti qu'il pourrait, en cas de poursuite du développement minier dans la région, placer la grande barrière sur la liste des sites en danger.

Alors que le secteur australien du charbon subit des difficultés, avec une faiblesse des prix et de la demande, GVK maintient son projet, estimé à 10 milliards de dollars, destiné principalement à alimenter les centrales électriques indiennes.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant