Le destin politique incertain  de Dominique de Villepin

le
0
Plusieurs indices viennent conforter l'idée d'un rapprochement, à tout le moins d'un apaisement entre Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy.

C'est dans l'affaire Clearstream et son combat qui l'opposait à Nicolas Sarkozy que Dominique de Villepin avait trouvé l'une des principales raisons de s'engager dans la course présidentielle. Ce volet judiciaire refermé, que reste-t-il des ambitions de l'ancien premier ministre de Jacques Chirac ?

Sur Canal +, jeudi dernier, Villepin estimait encore sa candidature «très très vraisemblable». «Il n'y a pas moins de raison que je sois moins candidat que les autres parce que j'ai plus d'expérience que les autres», expliquait-il encore dans une formule brumeuse qui a aussitôt enflammé le Web et poussé une partie de la presse à assurer qu'il avait présenté sa candidature. Relaxé depuis quelques minutes, mercredi matin, il se disait «renforcé par cette épreuve et plus déterminé que jamais à servir les Français», sans plus s'étendre sur la perspective de 2012. Durant l'été, Villepin a également opéré quelques rapprochements remarqués avec François Hollande

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant