Le désert médical menace le maillage des pharmacies

le
0
Une officine ferme tous les trois jours en France. L'Ordre des pharmaciens s'inquiète puisqu'un quart des jeunes diplômés se lance dans une activité qui n'a rien à voir avec le métier de pharmacien.

L'officine est en danger, s'alarme l'Ordre des pharmaciens. D'un côté, les pharmacies continuent de disparaître au rythme de plus d'une centaine par an, soit une tous les trois jours. Il en restait 21.939 en France au 1er janvier 2013. Ces disparitions sont dues notamment aux difficultés rencontrées par les pharmaciens pour trouver un repreneur et à l'accroissement des déserts médicaux. Sans médecin à proximité pour prescrire, en effet, l'activité d'une pharmacie s'étiole.

Comparé à d'autres pays européens, le ratio pharmacie/habitant reste élevé en France, avec une officine pour 2900 habitants, contre une pour 3800 en Allemagne. Mais, rapporté à la taille du territoire, la situation est plus critique, souligne l'Ordre. Avec 33,3 officines pour 1000 km2, la F...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant