Le désarroi des Français face aux cambriolages

le
3
Trois quarts des ménages sont sans nouvelles de leurs plaintes. Un sur deux seulement déclare le sinistre à un assureur.

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), dirigé par le criminologue Christophe Soullez, divulgue les derniers résultats de l'enquête dite de victimation, ce grand sondage réalisé tous les ans par l'Insee auprès de 17.000 ménages. Affiné au fil du temps, ce travail a permis notamment d'établir une monographie saisissante des cambriolages de résidences principales. De quoi interpeller le ministère de l'Intérieur.

Plus de 460.000 victimes par an

Selon l'ONDRP, «le nombre moyen estimé de ménages victimes déclarés sur deux ans» de ce type de faits est de «près de 930.000», soit une moyenne de 465.000 victimes par an contre 400.000 lors de la précédente enquête Insee portant sur les années 2007 à 2010. Il y a bien une aggravation du phénomène. Et la réponse de l'État ne semble guère satisfaisante, au...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 le jeudi 19 déc 2013 à 08:15

    ATTENTION DANGER: Ce courant bienveillant des socialistes à l'égard des Roms, des Islamistes (voir le rapport sur l'intégration) et autres destructeurs de notre civilisation doit être dénoncé, combattu et rejeté.... aux prochaines élections !

  • M3182284 le mercredi 18 déc 2013 à 23:00

    Si j'en chope un je le torture et je le tue

  • manx750 le mercredi 18 déc 2013 à 18:51

    Mais non Français, dormez tranquilles : Valls l'enchanteur est là pour vous rassurer (en paroles ; pourles actes faut pas en demander trop) !