Le dernier producteur français de cornichons lutte pour survivre

le
6

Pour agrémenter un jambon-beurre ou à l’apéritif, le cornichons est un incontournable des table françaises. Pourtant, la pays ne compte plus qu’un seul producteur du petit condiment vert, et pour survivre il a dû se renouveler. Durée:02:03

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le samedi 1 aout 2015 à 12:24

    b26crest : c'est curieux que vos voisins aient du mal à recruter car normalement un chomeur ne peut refuser plus de trois offres qualifiées de raisonnables, ou bien il perd une partie de son alloc. Mais j'ai l'impression que l'état lui-meme ocnsidère que travailler la terre c'est dévalorisant, pour cela qu'il nous cause numérique, la nouvelle chimère après le tertiaire et la France sans usines.

  • b26crest le lundi 27 juil 2015 à 12:29

    Mes voisins sont agriculteurs. Quand on voit le mal qu'ils ont à recruter de la main-d'oeuvre, on comprend mieux. Cela ne me fera pas acheter de la viande en barquettes, française ou étrangère. La qualité et non la nationalité décide.

  • M8657715 le jeudi 23 juil 2015 à 16:29

    Nous vivons dans un monde très sage. On achète des cornichons au bout du monde et nous produisons des chômeurs par milliers que nous ne pouvons pas exporter.

  • tebmocal le jeudi 23 juil 2015 à 10:28

    pourtant, c'est pas ce qui manque, les cornichons, quand on voit LaFoll, Nederland et Tango

  • jean.coq le jeudi 23 juil 2015 à 09:10

    M9388280 - et moi j'en enmène en Italie ...

  • M9388280 le jeudi 23 juil 2015 à 08:43

    il faut lui acheter ses cornichons.ils sont trop bons. j'en emmène en Allemagne pour faire des K-do qu'ils apprécient fort tant là-bas ils sont horribles : énormes et sucrés.