Le dernier mot... de Jean-Frédéric Poisson

le , mis à jour le
0
Alain Juppé, le doyen des candidats, se hissera-t-il au second tour ?
Alain Juppé, le doyen des candidats, se hissera-t-il au second tour ?

Face aux six candidats qui étaient aux commandes de notre pays il y a encore peu?

Je suis le seul candidat chrétien-social, qui assume une droite qui marche sur ses deux pieds : conservateur d'un côté, social de l'autre.

Je suis le seul candidat qui se concentre sur quelques réformes de fond absolument essentielles. Et non sur des catalogues de mesures pour la plupart sans lien, sans cohérence, relevant de l'exercice de fonctions ministérielles et non de celle d'un président de la République, garant d'une vision et d'un cap.

Je suis le seul candidat souverainiste à cette élection. J'ai toujours refusé, invariablement, de voter la succession de traités qui ont soumis une grande partie de notre législation à l'Europe et ont donné les clefs de notre budget à Berlin et à la Commission européenne.

Je suis le seul candidat qui place le respect de la vie et de la dignité humaine, de la conception à la mort naturelle, au c?ur de son projet.

Je suis le seul candidat qui souhaite remettre la famille au c?ur des politiques publiques et en faire une priorité absolue, en nommant un ministre de la famille directement rattaché au Premier ministre. Je suis aussi le seul à défendre le droit de l'enfant à avoir un père et une mère.

Je suis le seul à dire que les enjeux face auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui ne sont pas d'abord des enjeux de gestion, mais...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant