Le dernier loueur de vidéos de Washington ferme ses portes

le
0
Le dernier loueur de vidéos de Washington ferme ses portes
Le dernier loueur de vidéos de Washington ferme ses portes

Le dernier magasin de location de vidéos qui continuait à fonctionner dans la capitale américaine Washington va fermer ses portes, victime des nouvelles façons de regarder les films, en streaming (en flux) ou à la demande.

Potomac Video, qui proposait films et documentaires depuis 33 ans sur une des grandes artères du centre de la ville, devrait fermer fin mai, quand son stock aura été vendu, a indiqué lundi son directeur général Matt McNevin. La fermeture de l'enseigne, qui comptait 24 succursales à son apogée, suit de près celle d'un autre loueur, Lamont Video, qui a fermé boutique fin mars.

«On ne peut pas continuer»

«Nous avons une clientèle d'amateurs fidèles qui n'est plus assez grande, notre chiffre d'affaire est trop en baisse, on ne peut pas continuer», a indiqué le responsable. Quand le service de location en streaming «Netflix a démarré, on a pu coexister mais c'est l'accumulation, Amazon, iTunes, les services à la demande, toutes ces façons de voir des films maintenant», explique-t-il.

«Ces systèmes sont bien mais pas encore à la hauteur surtout si vous aimez les films étrangers, indépendants ou les documentaires», a-t-il regretté en estimant que son magasin «avait encore sa place».

Selon des chiffres officiels du Census Bureau cités par le quotidien «Washington Post», le nombre de loueurs de vidéos aux Etats-Unis est passé de 17.828 en 2006 à 6.650 en 2011. La chaîne Blockbuster, qui comptait quelque 9.000 magasins à son apogée il y a dix ans, a fermé ses dernières succursales au début de l'année.

Le redouté Netflix arrive en France à l'automne

Netflix, qui comptait fin 2013 quelque 44 millions d'abonnés dans le monde, devrait proposer ses offres en France à l'automne. Selon «Les Echos», le groupe américain de vidéos en ligne devrait pénétrer le marché français depuis le Luxembourg, jugeant trop contraignante la réglementation française pour les services de vidéo à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant