Le dernier homme de Fukushima arrive à Paris

le
1
Le dernier homme de Fukushima arrive à Paris
Le dernier homme de Fukushima arrive à Paris

Son séjour en France durera 10 jours et le conduira à Fessenheim (centrale nucléaire jumelle de celle de Fukushima).

Le 11 Mars 2011, a lieu l'accident de la Centrale nucléaire de Fukushima, une des vingt-cinq plus grandes centrales nucléaires du monde, celle d'un pays où la technologie est réputée être la plus avancée : le Japon.

Ce qui, d'après les experts, ne devait jamais se produire, est pourtant arrivé !

Face à la catastrophe, comme tous les habitants de l'île, Naoto est contraint par les consignes d'évacuation, de quitter sa terre, la ferme de ses ancêtres depuis cinq générations.

Quand plus tard, il revient, il se trouve devant un paysage apocalyptique ! Les maisons sont vides et les animaux sont abandonnés à eux mêmes, affamés, souvent attachés ou enfermés.

C'est alors qu'il décide de rester définitivement dans la zone contaminée et interdite, au service des animaux, qu'il faut libérer, nourrir et soigner.

En mai 2020, il fonde une association " Ganbaru Fukushima ", Ganbaru " signifiant en Japonais " préserver, tenir bon ".

C'est ce " dernier homme de Fukushima ", cet homme responsable et respectueux de la Nature et des animaux, qui arrive demain à Paris.

Quel est le programme de son séjour ?

4 mars : arrivée à Paris de Naoto Matsumura

5 mars : visite du Jardin des plantes.

6 mars : 18h Conférence de presse, dans la mairie du 2ème arrondissement, en présence de Michèle Rivasi et Jacques Boutault.

7 mars : visite du site

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1258023 le mardi 4 mar 2014 à 07:16

    Pas un peu partial cet article ? ;-)Le paysage apocalyptique : c'est à cause du tsunami, pas à cause de la centrale qui a, elle aussi, été victime du tsunami. Dire que la centrale de Fessenheim est la soeur jumelle de celle de Fukushima, ça c'est une grosse bêtise. Elles sont différentes, autant, voire plus, qu'une Porsche (Fukushima : réacteur à eau bouillante) l'est d'une Clio (Fessenheim : réacteur à eau pressurisée). http://www.cea.fr/energie/accident-a-la-centrale-de-fukushima-questions