Le dernier challenge de Landreau

le
0
Le dernier challenge de Landreau
Le dernier challenge de Landreau

Il ne battra certainement pas le record de Jean-Luc Ettori et ses 602 apparitions en championnat de France. Mickaël Landreau a annoncé ce mardi qu'il disputerait sa dernière saison professionnelle en 2013-14. « J'ai décidé de mettre un terme à ma carrière professionnelle à l'issue de cette saison qui sera donc très importante pour moi », a-t-il confié. Il terminera donc sa carrière à Bastia. Après avoir été courtisé par Monaco et Montpellier, l'ancien Nantais a pourtant décidé de rester en Corse après avoir demandé un délai de réflexion légitime à ses dirigeants. Et le gardien de but international est venu confirmer le communiqué de presse bastiais ce mardi en conférence de presse « Il y a eu un temps de réflexion que j'aurais pensé plus rapide, explique l'intéressé. Je voulais reprendre avec Bastia dans les meilleures conditions. J'ai compris que quand on s'investit ici, ce n'est pas à moitié. Il y a une passion exceptionnelle et beaucoup d'exigences. Il fallait prendre le temps. » Une période qu'il a mis à profit pour prendre une décision que certains trouveront peut-être étonnante. L'ancien Nantais l'avoue lui-même : « En étant libre, j'étais en position de rejoindre un club qui jouait une Coupe d'Europe, assure-t-il. Mais ma volonté était de continuer avec le Sporting car de belles choses se sont passées ces six derniers mois. »

« Je n'oublie pas que le Sporting était là au mois de décembre »

L'ex-gardien du PSG a de la mémoire et surtout une profonde sympathie pour un club à qui il doit beaucoup. Dans le creux de sa carrière après un départ tumultueux de Lille en décembre dernier, Landreau avait trouvé refuge à Bastia. « Je n'oublie pas que le Sporting était là au mois de décembre, évoque-t-il. J'ai été énormément respecté en tant qu'homme et sportif par le staff, mais aussi par le président qui a toujours été présent et qui a eu la délicatesse de me laisser le soin de prendre le temps. Il y a eu beaucoup de respect et à travers nos discussions, il y a pas mal de choses qui se sont mises en place et j'ai senti que le club avait encore envie de grandir. » Des atouts qui ont fini de le convaincre de rester une année en plus. Car comme depuis plusieurs saisons maintenant, le SCB ne s'engage que sur des contrats courts. Une aubaine pour l'international de 34 ans qui pourrait éventuellement changer d'air en cas de descente en Ligue 2.

Jouer le maintien est l'objectif annoncé

Car c'est bien l'objectif affiché par les dirigeants bastiais : se maintenir en Ligue 1. « C'est une année très difficile qui nous attend, assure Landreau. Il n'y a plus l'euphorie des accessions passées. Il faut confirmer et ce n'est pas simple. On aura besoin de toutes les forces vives pour pouvoir se maintenir. Il faut que tout le monde comprenne et accepte qu'on vivra encore des moments difficiles. » Frédéric Hantz et son staff essaient de mettre en place une équipe compétitive pour tenir le challenge. Un challenge que ne disputera pas Jérôme Rothen, qui a décidé de résilier son contrat, et Florian Thauvin, parti à Lille. Peu importe, Landreau affiche son optimisme. « Le recrutement effectué est une base intéressante. Il fallait une équipe pour la reprise et c'est essentiel. Si ce n'est pas suffisant, il y a du temps et il ne faut pas se précipiter. » Hasard ou pas, il devrait terminer sa carrière par des retrouvailles avec son club de toujours lors du Bastia-Nantes de la 38eme journée. « Comme mon tout premier puisque c'est à Furiani, le 2 octobre 1996, que j'ai débuté à ce niveau dans les cages nantaises. La boucle sera ainsi bien bouclée... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant