Le dérapage de Le Pen pourrait gêner le FN à Strasbourg

le
25
LE DÉRAPAGE DE LE PEN POURRAIT GÊNER LE FN À STRASBOURG
LE DÉRAPAGE DE LE PEN POURRAIT GÊNER LE FN À STRASBOURG

par Gérard Bon

PARIS (Reuters) - Le dérapage de Jean-Marie Le Pen, qui lui a valu d'être désavoué par sa fille Marine et d'autres dirigeants du FN, pourrait nuire à l'image d'unité du parti et compliquer les négociations en vue de la formation d'un groupe au Parlement européen.

Il tombe à un moment où le Front national semble récolter les fruits de son succès aux élections européennes, à en croire un sondage OpinionWay le plaçant comme la formation s'opposant le mieux au gouvernement (34%), largement devant l'UMP (14%).

Des analystes doutent cependant que la passe d'armes entre le président d'honneur du FN et sa fille, témoignant de la fracture entre les tenants de la radicalité et ceux de la "dédiabolisation", puisse casser cette dynamique.

Sauf si le différend entre les deux camps tournait à l'affrontement.

"Ça va dépendre de l'atmosphère du prochain bureau politique", estime Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite, pour qui les protagonistes n'ont d'autre choix que de "trouver une porte de sortie honorable".

"S'ils ne s'entendent pas, le prix à payer sera extrêmement élevé. Ce serait idiot pour eux de gâcher le succès des européennes", ajoute le directeur de l'Observatoire des radicalités politiques.

Signe de l'émoi provoqué par l'affaire au FN, la blog vidéo de Jean-Marie Le Pen ne sera plus hébergé sur le site du parti, a indiqué mardi Wallerand de Saint-Just, cadre et avocat du Front national.

Cette décision "a été prise pour des raisons de protection juridique, pour protéger le directeur de publication", a-t-il dit à Reuters, ajoutant que le blog du président d'honneur serait hébergé sur "un autre site", sans préciser lequel.

Dans Metronews, Bruno Jeanbart, d'OpinionWay, estime cependant que le FN pourrait profiter de cet épisode, le parti ayant "régulièrement besoin de se différencier ainsi pour continuer à séduire un électorat sensible à ce type d'écarts et apparaître comme anti-système".

"On peut même se demander s'il n'y a pas une répartition des rôles" entre le père et la fille, ajoute-t-il.

Le président d'honneur du Front national s'en est pris aux artistes qui vilipendent son parti, notamment Patrick Bruel, Guy Bedos, Madonna et Yannick Noah, lâchant dans une vidéo diffusée sur le site du FN : "On fera une fournée la prochaine fois".

"PAS SIMPLE DE POUSSER DEHORS LE PEN"

Une sortie que Marine Le Pen a qualifiée de "faute politique", tout comme le numéro deux du parti, Florian Philippot, tandis que le député FN Gilbert Collard conseillait à Jean-Marie Le Pen de prendre sa retraite.

Ce dernier a vertement répliqué à ses détracteurs : "Je considère que la faute politique, c'est ceux qui se sont alignés sur la pensée unique. Ils voudraient ressembler aux autres partis politiques".

Pour Jean-Yves Camus, ce conflit ouvert entre Jean-Marie Le Pen et sa fille nuit à l'image d'unité du parti "mais ne devrait pas entamer à terme le capital électoral du FN" au regard des précédentes déclarations controversées du fondateur du parti.

"Ce n'est pas simple de pousser dehors Jean-Marie Le Pen, qui vient d'être réélu député européen", dit-il, jugeant que ce dernier peut s'appuyer sur près de la moitié du bureau politique.

Cette séquence pourrait parallèlement compliquer la tentative de la présidente du FN de constituer un groupe de députés europhobes au Parlement européen.

Le 28 mai, Marine Le Pen a présenté à Bruxelles ses alliés - Parti de la Liberté (PVV) néerlandais, Vlaams Belang belge, FPÖ autrichien et Ligue du Nord italienne.

Les cinq formations ont un nombre de députés largement suffisant, mais ceux-ci doivent être de sept nationalités différentes, une condition difficile à remplir car trois coalitions europhobes se disputent les élus.

Les accusations d'antisémitisme visant à nouveau Jean-Marie Le Pen pourraient décourager les Démocrates suédois, qui se préparent pour les élections législatives de septembre, de rejoindre le FN et ses alliés.

En revanche, Jean-Yves Camus doute que Geert Wilders, le leader du PVV, puisse se retirer de l'alliance scellée à Bruxelles.

"D'une part, il ne serait pas le bienvenu dans les autres formations eurosceptiques. Et de l'autre, les avantages donnés à la constitution d'un groupe au Parlement européen sont très importants", explique-t-il.

(Edité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le mardi 10 juin 2014 à 18:58

    J.-M. Le Pen finira-t-il par avoir du remords d'avoir écarté Mégret puis Gollnisch de sa succession???

  • JOKEN le mardi 10 juin 2014 à 17:55

    JM LePen, se bat aussi pour çà: "Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé mardi à Harpsund (Suède) avoir trouvé un accord avec ses homologues allemand, suédois et néerlandais pour "combattre les abus de la liberté de circulation" au sein de l'Union européenne". Ceux qui devaient circuler, s'installent et là JM Le Pen l'a toujours dénoncé, il a raison.

  • delapor4 le mardi 10 juin 2014 à 17:16

    Marine est une so*tte. Mais les autres partis sont pires, ils trahissent la France.

  • xenfab le mardi 10 juin 2014 à 17:09

    D'où le fait qu'elle n'a pas dénoncé les propos du père, mais qualifié "d'erreur politique" ...

  • xenfab le mardi 10 juin 2014 à 17:08

    Eh les FHaineux, pas la peine de chercher un bouc-émissaire cette fois, c'est une affaire interne avant tout. Au moins, lisez l'article si vous ne suivez pas l'actualité, vous apprendrez que Marine Le Pen craint de ne pas pouvoir former un groupe à l'assemblée euro, et que ça hélas. Et oué les chauffeurs, secrétaires et autres indemnités, c'est bon à prendre, pas d'y travailler en simple député, ça elle s'en fout royalement ..

  • delapor4 le mardi 10 juin 2014 à 16:56

    Je ne suis pas raciste et je ne respecte pas les morts Juifs plus que les autres. Je demande aussi à mes compatriotes de raison garder. M*erde de certaines choses!

  • M7403983 le mardi 10 juin 2014 à 16:12

    Tous ces FN et cie (UMP,PS,UDI, MODEM, EELV) se sont empressés de se faire élire sur listes européennes. Tout est bon à prendre sur le dos des Français !!!! Au bout du bout "selon eux" J'AI GAGNE" C'est comme au foot rien dans la cervelle mais tout dans le compte en banque !!!!!

  • M1300741 le mardi 10 juin 2014 à 16:02

    Il s'agit d'un rappel à l'ordre de sa fille qui oublie que ce sont pas les phillipots et Cie qui ont crée le FN, mais des militants de base qui veulent bien des changements de forme , mais pas de fonds, et ce, d'autant plus que la lutte a été rude, avec un coût professionnel notamment!

  • M7403983 le mardi 10 juin 2014 à 15:59

    903 ... Ben alors !!!!

  • 90342016 le mardi 10 juin 2014 à 15:53

    noa _benguigui refuse la démocratie ce ne sont pas des hommes honneur