Le député regrette son tweet raciste et passe aux travaux pratiques

le
0
Le député regrette son tweet raciste et passe aux travaux pratiques
Le député regrette son tweet raciste et passe aux travaux pratiques

C'est un accord inhabituel qu'ont passé la Fondation du Mémorial de la Traite des Noirs et Jean-Sébastien Vialatte, député UMP du Var. La première retirera sa plainte pour «provocation à la haine raciale», si le second prend «trois engagements précis et récurrents» contre le racisme. Ce «protocole de médiation» assez inédit devrait être signé mercredi prochain, à l'Assemblée nationale.

Les deux parties sont tombées d'accord le 1er juin, suite à une manifestation organisée par la Fondation du Mémorial de la Traite des Noirs dans la ville du député Vialatte, Six-Fours-les-Plages (Var). Quinze jours plus tôt, l'élu avait déclenché un tollé en tweetant, pendant les violences de la fête du PSG au Trocadéro : «Les casseurs sont sûrement des descendants d'esclaves, ils ont des excuses #Taubira va leur donner une compensation!»

Le micro-message avait suscité une vague d'indignation jusque dans son propre parti. La Fondation du Mémorial de la Traite des noirs, établie à Bordeaux, avait dénoncé «une insulte inacceptable» et décidé de porter plainte. Le député UMP, lui-même, s'était rapidement rendu compte de son erreur, effaçant aussitôt son tweet. Mais les captures d'écran restent...

Jean-Sébastien Vialatte veut «réparer» son erreur

«J'étais pas particulièrement fier», confie-t-il ce vendredi au parisien.fr, regrettant «un amalgame malheureux». S'il assure s'être «excusé auprès de ceux qu'il aurait pu blesser», il veut désormais «réparer» son erreur par «une action mémorielle».

Il est tombé d'accord avec la Fondation du Mémorial de la Traite des Noirs : cette «action de réparation» prendra la forme de l'organisation d'une exposition sur l'esclavage le 5 octobre prochain à Six-Fours-les-Plages, d'un colloque annuel chaque 27 avril sur le même sujet et d'«un voeu formulé par l'association». «Je ne demande rien en retour», jure le député UMP.

La plainte sera ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant