Le député PS Razzy Hammadi regrette d'avoir proféré des insultes

le
0

PARIS (Reuters) - Le député socialiste Razzy Hammadi a regretté lundi ses propos insultants et son agressivité à l'encontre d'inconnus à Montreuil (Seine-Saint-Denis), tout en expliquant avoir été "agressé" avec sa compagne.

Dans une vidéo tournée il y a plusieurs mois mais diffusée samedi sur les réseaux sociaux, le candidat PS aux municipales à Montreuil insulte un groupe agité et menace de "faire descendre toutes les cités de la ville".

Plusieurs représentants de l'UMP, dont Marion Laporte, son opposante à l'élection municipale, ont dénoncé l'attitude "indigne" de l'élu, certains allant jusqu'à réclamer sa démission.

"Une telle indignité, une telle absence de maîtrise comportementale doivent être très clairement sanctionnées par le Parti socialiste auquel nous demandons, sans délais, l'exclusion de M. Razzy Hammadi de ses rangs", déclare pour sa part le Front national.

Dans l'émission La Nouvelle Édition, sur Canal+, l'élu a expliqué lundi que deux de ses amis avaient été ce soir-là "physiquement agressés" et que sa compagne avait été "menacée" lors de cette scène, dont la vidéo ne montre que des extraits.

"Dans ce moment-là, il y a eu beaucoup de peur, beaucoup de crainte, j'étais hors de moi (...) les termes, on les regrette, mais à ce moment-là, je suis un homme comme les autres", dit-il.

Le député a estimé que ce n'était "pas par hasard" si cette vidéo ressortait à deux mois des élections municipales, se demandant si "les choses n'ont pas été préparées à l'avance".

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant