Le député Carrez épinglé : Jacob (UMP) crie à la «violation du secret fiscal»

le
16
Le député Carrez épinglé : Jacob (UMP) crie à la «violation du secret fiscal»
Le député Carrez épinglé : Jacob (UMP) crie à la «violation du secret fiscal»

Il y a eu «violation du secret fiscal». C'est ce que pense Christian Jacob, chef de file des députés UMP, suite à la mise en cause du président de la commission des Finances, Gilles Carrez. Le 25 octobre, Médiapart révélait que ce dernier faisait l'objet d'une enquête de l'administration fiscale.

Dans les rangs des députés UMP, ces révélations ont «beaucoup choqué» et le président du groupe UMP à l'Assemblée n'a pas l'intention d'en rester là. Il «compte formellement demander que l'Assemblée nationale porte plainte pour violation du secret fiscal lors de la prochaine réunion du bureau, le 12 novembre», selon une source proche du groupe, confirmant des informations du quotidien L'Opinion.

Selon Médiapart, le député-maire du Perreux-sur-Marne (Val-de-Marne) ne s'acquittait plus de l'ISF depuis 2011. Une initiative qui n'a guère plu aux services fiscaux, au regard du patrimoine immobilier du contribuable qui est notamment propriétaire d'une maison au Perreux. Dans sa déclaration de revenus, elle apparaît comme sa résidence principale, lui donnant droit à un abattement de 30 %, soit 150 000 ¤. Une décote qui a surtout permis à l'homme politique de ne plus être assujetti à l'ISF.

Or, ce pavillon abrite également la pharmacie de l'épouse de Gilles Carrez. Et l'existence de ce local commercial remet en cause l'abattement de 30 %. «J'avoue que je l'ignorais complètement, avait alors expliqué l'ex-rapporteur général du budget. J'habite ici depuis trente-huit ans avec ma femme, et ce problème ne remet pas du tout en cause ma bonne foi. »

VIDEO. Carrez reconnaît «une divergence avec l'administration» fiscale

Gilles Carrez doit être convoqué début novembre par l'administration fiscale. Un redressement pourrait permettre de régulariser sa situation.

La Haute Autorité déplore «des informations partielles»

Selon le Canard Enchaîné, une soixantaine de parlementaires seraient en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le mardi 4 nov 2014 à 13:30

    inéligibilité a vie, des pétitions circulent ...

  • M1945416 le mardi 4 nov 2014 à 11:36

    tous po u r r is , on a pas besoin de "politiques " , pas la peine de payer ces gens là pour nous pondre que des taxes , et pas régler les pb du pays, avec les techniques moderne, un vote par ordi ou tablette une fois de temps à autre, pour décider de ceci ou cela , et hop démocratie directe, une équipe qui met en place le résultat de vote … que d'économie , sauf les politiques qui seront chômeurs

  • M3121282 le lundi 3 nov 2014 à 18:44

    Si Jacob hurle tant, c'est qu'il doit être sur la liste pour de bonne raison également, alors qu'il devrait se taire, car c'est une honte ! pensez donc depuis 2011 Carrez n'a pas réglé son litige, et il est le patron du Sénat (il fait voter et amender les textes) pour ces questions, il devrait donc être exemplaire. inadmissible, et ils donnent des leçons.

  • lioarno le lundi 3 nov 2014 à 17:34

    pmessag2 a vraiment à coeur de convaincre que Monsieur Carrez est un honnete homme...c'est troublant ça aussi.

  • pmessag2 le lundi 3 nov 2014 à 17:27

    Maintenant c'est troublant que les médias soient au courant d'une procédure qui n'est apparemment qu'engagée. Si en fin de compte il obtient gain de cause (si si ça arrive) est-ce que Médiapart et autres en feront état ?Quant à certains commentaires, c'est à pleurer !

  • pmessag2 le lundi 3 nov 2014 à 17:22

    Si le problème ne tourne qu'autour de l'abattement de sa résidence principale, c'est beaucoup de bruit pour rien. L'administration notifiera une proposition de rectification et ensuite mettra en recouvrement l'ISF correspondant, c'est a dire quelques centaines d'Euros. Ce n'est pas de la fraude à ce niveau.

  • M4358281 le lundi 3 nov 2014 à 17:13

    représentant de la rigueur financiére avec son "collègue " CAHU ..lui même resté modèle de vertu dans l'histoire récente

  • M4358281 le lundi 3 nov 2014 à 17:11

    Um ps ..partis finis

  • lioarno le lundi 3 nov 2014 à 17:08

    Monsieur Jacob, les infos qui fuitent sur les agissements condamnables ou pas, mais INSUPPORTABLE de nos élus de tous bords, tu n'as pas fini d'en avoir, parce que c'est la forme que prend la révolution qui est en marche contre la caste dirigeante : le leak d'intéret public, acte de patriotisme rendu possible par la magie des systèmes d'informations. Pas meme besoin de hackeurs, puisque ce sont très probablement d'honnetes citoyens ayant accès à l'info pour leur travail qui ont balancé.

  • M7097610 le lundi 3 nov 2014 à 17:06

    il faudrait re-publier les subventions versées aux agriculteurs et qui les acceptent : elles sont payées avec nos impôts et on devrait savoir !