Le dépôt de bilan inéluctable ?

le
0
Le dépôt de bilan inéluctable ?
Le dépôt de bilan inéluctable ?

Ça va mal à Valenciennes. Le club nordiste, relégué sportivement en Ligue 2 à l'issue de la saison 2013-14, se dirige inexorablement vers le dépôt de bilan. Selon plusieurs sources proches du club, il aurait même déjà été annoncé aux salariés et pourrait être officialisé à l'issue du bureau communautaire exceptionnel convoqué ce mardi soir. A moins évidemment que les dirigeants nordistes, Jean-Raymond Legrand en tête, ne cèdent la main et trouvent un repreneur. Car le VAFC est en très mauvaise posture. Le déficit s'est creusé à hauteur de 7 à 8 millions d'euros et rien ne semble aujourd'hui pouvoir le combler. Le président Legrand a d'ores et déjà refusé de puiser dans sa fortune personnelle pour combler celui-ci. Et rien n'a été fait en amont pour anticiper une relégation sportive. Aujourd'hui, le club nordiste est dans une situation extrêmement préoccupante.

Masuaku et Rose comme valeurs marchandes

Les portes de sortie sont peu nombreuses. Pour le moment, aucun repreneur providentiel n'est venu sonner à la porte du VAFC. Et les joueurs susceptibles d'avoir une valeur marchande sont encore au club. Arthur Masuaku, suivi notamment par Marseille, Lindsay Rose, sollicité par Lyon, ont été concrètement approchés mais les clubs demandeurs proposent des sommes en deçà des espérances. Certains joueraient même la montre en attendant patiemment le dépôt de bilan du club pour les récupérer gratuitement. Bref, les perspectives d'avenir sont inquiétantes pour un club au bord du gouffre financier. « On fera tout pour que subsiste un club de foot à Valenciennes, dans les possibilités juridiques et financières de l'agglo, a confié Joël Soigneux, vice-président aux sports à Valenciennes. On a plusieurs leviers. » Il serait grand temps de les activer?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant