Le département d'Etat examine les courriels d'Hillary Clinton

le
0

WASHINGTON, 5 mars (Reuters) - Le département d'Etat a entamé l'examen des messages qu'Hillary Clinton a envoyés à l'aide son adresse électronique personnelle lorsqu'elle était à la tête de la diplomatie américaine pour déterminer si elle a enfreint les règles de protection des données sensibles, rapporte jeudi le Washington Post. L'usage d'une adresse personnelle ne constitue par une infraction si les informations transmises par ce biais ne sont pas sensibles, a souligné un représentant du département d'Etat cité par le quotidien, selon lequel les examens portent précisément sur ce point. L'ex-secrétaire d'Etat, qui s'apprête à se lancer dans la course à l'investiture démocrate pour la présidentielle de 2016, a demandé mercredi la publication de sa correspondance. Elle a remis récemment 55.000 pages de courriels au département d'Etat. Quelques heures plus tôt, la commission parlementaire chargée de l'enquête sur l'attaque du consulat américain de Benghazi, qui a coûté la vie à l'ambassadeur en Libye Christopher Stevens et à trois autres Américains le 11 septembre 2012, avait également demandé la publication de tous ses courriels liés à cette affaire. Les élus républicains soupçonnent l'ancienne secrétaire d'Etat, qui a démissionné en 2013, de ne pas avoir fait le nécessaire pour protéger les ressortissants américains. (Peter Cooney, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant